Le journal de Lou

Je suis en vacances

Il fallait l’écrire ! La valise est encore ouverte et elle le restera probablement jusqu’à la dernière minute mais je.suis.en.vacances ! J’ai une semaine devant moi pour me reposer et récupérer de toute la fatigue et le stress des derniers mois. Ma cure de vitamines me fait déjà énormément de bien.

Cette semaine de travail aura été marquée par mon évaluation de milieu d’année. C’est probablement la première fois depuis que je suis dans la vie active que j’arrive à rester 100% naturelle face à ma supérieure hiérarchique. Je me suis exprimée sans angoisse et sans avoir à m’effacer face à l’assurance de l’autre. Il y a ces choses que j’aime, celles que j’aime moins, celles qui me contrarient et celles qui ne m’intéressent pas. Pour la première fois de ma vie, c’était simple.

Je me suis rendue compte de mes progrès et je suis satisfaite des résultats que j’ai pu atteindre. Pas parce qu’ils sont formidables ou que j’ai été reconnue dans mon implication mais parce que je sais que je me suis dépassée en comparaison à l’année dernière. Ce n’est pas que professionnel. J’ai eu l’impression d’arriver à mieux "sentir" ce que je veux, ce que je souhaite pour ma vie, là où j’aimerais m’emmener. Et je sais que j’ai du temps pour y réfléchir et la patience pour y arriver.

Ce départ en congés, c’est aussi une mini-projection vers l’année prochaine. Quand sonnera l’évaluation de fin d’année fiscale, cette manager prendra progressivement sa retraite. Elle sera remplacée par un inconnu qui prendra son bureau, sa place… C’est étrange. Il y a des gens qu’on croit intouchables et éternels. Un peu comme un parent. Pour moi, elle resterait toujours. De toutes les entreprises que j’ai traversée, c’est la seule personne qui m’a vraiment laissée ma chance et qui m’a toujours bien traitée. Je ne sais pas si je serais restée autrement. Ni si je resterai après.